Catégorie : Calvados

Adopter et faire adopter les bons gestes et attitudes face aux épidémies

Témoignage de Philippe Lecanu pendant le confinement

« Depuis le début du confinement, sur l’exploitation où je travaille, il n’y a pas eu beaucoup de changements. Seulement quand on trait à deux, on met des gants, on se tourne le dos et on désinfecte l’extérieur du tank pour le laitier quand il vient. Quand il y a des personnes qui viennent à la ferme ou quand je vais à la coopérative ou autre, je fais attention de ne pas m’approcher trop près.

Dans le Calvados, on a beaucoup moins de cas de coronavirus que dans d’autres régions. Je connais quelques salariés et agriculteurs qui ont eu le virus et heureusement ils s’en sont sortis.

Nous les salariés agricoles nous ne sommes pas reconnus par les autorités, alors que nous sommes les premiers acteurs, avec les agriculteurs, qui nourrissent la population. Nous n’avons pas assez de protections. Si nous, les salariés agricoles, on attrape le virus, il y aura une crise qui sera plus dure que la crise actuelle.

Dans notre association des salariés agricole du Calvados tout est à l’arrêt. Si ça se trouve on va faire une année blanche. C’est déjà dur financièrement et dans ces conditions nous ne pourrons pas continuer l’association ».

Phillipe LECANU, Salarié agricole et Président de l’Association des Salariés Agricoles du Calvados